Expression des communistes du Pays de Dinan suite aux décisions prises, le 29 septembre 2017, par les conseils municipaux de Dinan et de Lehon :

"Les communistes du Pays de Dinan prennent acte de la fusion décidée par les communes de Dinan et Léhon. Nous regrettons vivement que les outils nécessaires à l’expression démocratique des habitants concernés n’aient pas été mis en place, et notamment qu’un référendum n’ait pas été organisé.

Cette fusion, dont il apparait clairement qu’elle est portée uniquement par des motivations financières et non des exigences démocratiques, soulève encore de nombreuses inquiétudes. Quels espaces démocratiques pour l’expression des habitants ? Les conseils de quartiers seront-ils généralisés sur l’ensemble du territoire de la nouvelle commune ? Quelles garanties pour le maintien des services publics ? Quelles conséquences fiscales pour les citoyens ?

Les communistes seront toujours aux côtés des habitants du Pays de Dinan pour ces combats à venir."

Publication du communiqué dans Ouest-France du 3 octobre 2017 :

Ouest-France20171003